Conviviale mais plus difficile qu'on le croit

Le réservoir, c'est évidemment la possibilité de pêcher en dehors d'une saison toujours trop courte pour notre passion. Mais c'est aussi la possibilité de trouver ces eaux de qualité, poissonneuses et protégées, qui sont devenues si difficiles à trouver de nos jours quand on n'a pas la chance d'habiter certaines régions privilégiées de la France contemporaine. Souvent considérée comme une pêche d'hiver, pratiquée pendant la fermeture, et comme une pêche facile sur des poissons peu nobles, c'est en réalité une discipline à part entière, demandant un vrai sens de l'eau, souvent exigente techniquement. Pour aborder le réservoir en maximisant ses chances, un matériel spécifique est nécessaire.
 

Le bon outil

La problématique principale du pêcheur à la mouche en réservoir est incontestablement la distance. Un peu trop, d'ailleurs. Il y a souvent de belles pêches à faire en étant très mobile, discret et attentif aux bordures, plutôt qu'en s'obstinant à pilonner un seul spot lointain où maraudent des truites à la gueule fermée par le tir de barrage dont elles sont la cible. Mais si on associe réservoir et pêche à distance, il y a une bonne raison : dans la plupart des cas, les poissons sont soumis à une pression de pêche assez constante sur les berges. Ils apprennent assez vite à s'en méfier, et semblent prendre un plaisir vicieux à gober trois mètres plus loin que votre meilleur lancer... Quiconque a vécu ce genre de frustration a senti la nécessité impérieuse d'allonger le tir. Une canne réservoir doit donc avant tout répondre à cette nécessité.

La question de savoir quelle est la canne optimale pour pêcher loin fait couler beaucoup d'encre. Le point le moins contestable, de loin, c'est que le seul moyen de pêcher correctement au delà de 20m c'est de s'entraîner sérieusement. La distance est d'abord dans la perfection du geste. Cela ne veut pas dire pour autant que toutes les cannes permettent avec la même facilité d'aller loin. En général, on retiendra deux paramètres importants : la longueur et la puissance. 
Pour la longueur, la plupart des pêcheurs spécialisés privilégient les cannes autour de 3m (10'). Le prix de la longueur, c'est la perte de maniabilité et la fatigue. On cherchera de préférence un blank réactif et léger pour limiter ces effets. L'intérêt d'une canne longue, c'est d'abord de permettre d'allonger le tir assez facilement, même quand on ne maîtrise pas bien la double traction. Autre point fort : la longueur aide à gérer un bas de ligne comprenant plusieurs mouches dont la première bloquera dans l'anneau de tête. Enfin, une canne longue permet de tenir la soie en l'air plus facilement, ce qui est important sur les berges encombrées, et lorsqu'on pêche assis dans une barque.
En termes de puissance, on préfèrera utiliser une soie de numéro 6 à 8. Ces soies, relativement lourdes pour la truite,  permettent d'atteindre plus facilement des distances importantes, et à passer dans le vent qui est très souvent présent sur un plan d'eau. 

La canne idéale est donc une bonne lanceuse, capable de tenir en l'air une bonne longueur de ces soies. Associant légèreté et puissance, offrant un bon contrôle de la soie, ces blanks sont nécessairement des instruments de haute technicité. En effet, la longueur tend à amplifier les défauts de conception et pardonne mal la médiocrité. Les trois blanks que nous avons retenus appartiennent à la même famille : les NFC FAF. Conçus par Al Jackson, véritable prodige du blank design et digne héritier de Gary Lommis chez North Fork, ils ont en commun un assez belle légèreté en main, mais surtout une incroyable directivité qui donne au pêcheur un excellent contrôle du scion et donc de la soie. Ces blanks sont vraiment conçus pour lancer, et lancer loin. Ils bénéficient en outre d'une caractéristique qui fait la signature NFC à travers toute sa gamme : une large réserve de puissance dans laquelle on entre sans jamais rencontrer un point dur. Cette rondeur particulière est un atout majeur en combat, où la montée en puissance de façon douce et prévisible permet un très bon contrôle du poisson.

 

  1. NFC FAF1004-4 : pour pêches légères. Un blank exceptionnellement polyvalent. Très léger en main pour un 10', avec le contrôle de ligne qui fait la signature de la série FAF chez NFC, le 1004 est la bonne solution toutes les fois où il faut privilégier la discrétion et la finesse. Très à l'aise avec des soies comprises entre la DT4 flottante et une WF5 un peu lourde, sa plage optimale se situe à notre avis entre une wf4 intermédiaire à S3 et une WF5 flottante. Sa très grande maniabilité en fait aussi un blank bien adapté aussi aux pêches de bordure, et s'il faut quitter le reservoir, il saura parfaitement s'adapter à la nymphe au fil et à l'arbalète. Dernier point, en dépit de sa légèreté, le 1004 reste un blank capable de performances impressionnantes en distance. Un lanceur raisonnablement compétent mettra une soie de 27m au backing sans problème, pour peu que les conditions de vent ne soient pas adverses.
  2. NFC FAF1007-4 : la référence! La première chose qui frappe à la prise en main du 1007, c'est la légèreté en main d'un blank annoncé pourtant assez puissant. En pêche, cette impression se confirme. Si le talon est largement assez puissant pour contrer les plus grosses truites, et pour lancer loin avec aisance une wf7, il ne donne pas pour autant la sensation de pêcher avec un ensemble lourd. En pêche avec une seule canne, on peut encore parfaitement attaquer des poissons délicats avec la 1007 qui prend très facilement une soie de 5 ou de 6, si les conditions l'exigent. Et s'il faut allonger le tir en soie de 7, alors la précision du contrôle et la légèreté d'ensemble permettent un fouetté très efficace largement au delà du backing d'une soie 90' standard.
  3. NFC FAF1008-4 : un monstre de puissance. Lorsque les conditions exigent des lancers extrêmement longs, ou l'utilisation de lignes lourdes pour passer dans le vent ou pêcher très creux, c'est le moment où il faut choisir le 1008. Ce blank est extrêmement puissant, nettement plus que son petit frère le 1007. C'est le blank qu'on choisira lorsqu'on cherche vraiment à atteindre les distances maximales, que ce soit en choisissant des soies lourdes, et (pour les lanceurs aguerris) en adoptant un fouetté réellemenbt puissant. Il est à l'aise avec une wf8 quelle que soit sa densité, et ne craindrait pas une wf9 s'il fallait propulser un streamer volumineux à longue distance dans le vent. Il va sans dire que la réserve de puissance est à l'avenant, et que ce blank permettra de contrôler aisément n'importe quel salmonidé, à part les grand saumons atlantiques -- et encore...
     

LMX FAF1004-4 Blank

10'   4 pcs    soie #4

Légèreté
Vivacité
Progressivité
Distance de lancer
Réserve de puissance
132,00 € TTC
LMX FAF1007-4 Blank

10'   4 pcs    soie #7

Légèreté
Vivacité
Progressivité
Distance de lancer
Réserve de puissance
132,00 € TTC
LMX FAF1008-4 Blank

10'   4 pcs    soie #8

Légèreté
Vivacité
Progressivité
Distance de lancer
Réserve de puissance
132,00 € TTC