Rubans adhésifs en Rodbuildie

discussions sur les techniques de mise en oeuvre, les ligatures, l'espacement des anneaux, les peintures ...
Avatar de l’utilisateur
Fish4CL
Messages : 1055
Inscription : 03 janv. 2016 18:45
Localisation : French side of the Chanel, but not so far of England

Rubans adhésifs en Rodbuildie

Message par Fish4CL »

Ca devait être WE pêche, c’est la tempête :cry: j’en profite donc pour un petit partage sur mes retours perso d’usages de ces trucs Magic et pratiques communément appelés « scotchs » ou « tarlatanes » (rien à voir avec le dit Magic ) J’ai pu en rater mais je crois pas voir vu de post spécifique à ce sujet

Résultat de mes essais et déboires via différentes activités, ce post n’a pas la prétention d’être exhaustif, à vos claviers pour enrichir ou contredire ;) Ah oui : je n'ai pas d'actions chez les fabricants de ruban adhésif :mrgreen:

Le « scotch » de peintre traditionnel :
Improprement appelé « ruban de masquage », c’est le ruban adhésif papier jaunâtre que tout le monde connait.

Avantages : pas trop cher, colle très bien
Inconvénients : colle très bien !! peut laisser des résidus d’adhésifs. Indécollable de sur lui-même. Pas toujours très étanche quand on l’utilise en masquage. Sur supports fragiles arrache le support.

Usages : caler un porte moulinet ou autre avant collage, plein de posts sur le sujet sur le forum. Méthode éprouvée qui fait quasi l’unanimité.

Utilisé aussi pour des montages à blancs, fixer des anneaux avant ligature ou du masquage, usages pour lesquels je trouve que c’est pas le pied…

Je m’en sers quasiment plus, y’a bien mieux pour la majorité des usages, et ce machin m’a valu quelques déboires en usage masquage...
Je ne l’utilise plus que pour certains tests à blanc pour fixer une poignée de test et le pm, ou pour faire un calage sur mandrin pour des collages ou tournages qui le nécessitent avec des différences de diam importantes à compenser.

Les rubans de masquage nouvelle génération :
J’en ai testé 2, un de chez Tesa maron/orange qui était pas mal mais que je ne retrouve plus sur leur site, et l’autre de chez 3M, qui m’a changé la vie. ScotchBlue spécial surfaces délicates, en largeur 36mm.

Avantages : colle juste ce qu’il faut. Se redécolle de sur lui-même sans souci. Masquage étanche si bien appliqué. Ne laisse pas de résidus, du coup facile à découper au ciseau. Réutilisable plusieurs fois pour certains usages. Accessoirement, c’est aussi ce que j’ai trouvé de mieux en usage masquage quand on repeint par ex un plafond.

Inconvénients : plus cher, mais il en faut peut pour une canne. Inutilisable pour faire des calages de PM, en tout cas je le déconseille pour cet usage vu sa nature.

Usages : Protéger les pms et poignées avant collage, masquer un blank quand je veux passer un coup de peinture ou vernis en bombe, masquer la partie mâle des emmanchement avant vernissage, coller par-dessus un sticker pour faire des traits de centrage avant collage du sticker, etc …

Et surtout pour fixer les anneaux avant lig !! :

En photo c'est plus parlant :
Image

Couper une petite bande, replier et coller les 2 extrémités sur elles même pour faciliter le retrait ultérieur, coller la bande sur le pied de l’anneau, positionner l’anneau, appliquer le scotch sur le blank et pincer pour le coller sur lui-même.
L’anneau est repositionnable, le type de colle le permet, une fois bougé suffit de repincer sous le blank pour retendre le truc et c’est parti pour ligaturer. Ca se retire fastoche une fois la lig suffisament entamée, pour les gros doigts avec une pince à épiler ou brucelles.
Pour les tests de répart en action sur les Fly, je rajoute une couche par-dessus ce dispositif, si c’est bon j’enlève cette couche et c’est près direct pour les ligs.

M’en sers aussi pour marquer l’emplacement des anneaux, le bord du scotch sert de repère, pour un maniaque ça permet d’être précis au poil de cul près, même si ça sert à rien. Le crayon blanc va beaucoup plus vite.

Le ruban adhésif d’emballage marron :
Avantages : deux caractéristiques intéressantes : très fin, et surtout les epoxy n’adhèrent pas dessus.

Inconvénient : un peu chiant à décoller et laisse pas mal de résidus sur le mandrin, que je nettoie à l’acétone.

Usages : recouvrir les mandrins utilisés pour la fabrication des poignées en mettant une seule couche avec un très léger recouvrement. Stratification des poignées carbone, collage de rondelles sous presse, ou assemblage d’un eva sur un PM , bref tout ce qui nécessite un mandrin avec de l’epoxy autour.

Le ruban adhésif d’écolier standard :

Standard ou bas de gamme, surtout pas le scotch invisible de la marque citée avant.

Avantages : pas cher, et la cyanolite n’adhère pas ou mal dessus.

Inconvénients : ??

Usages : masquage quand j’ai besoin de recharger un emmanchement à la cyano (un autre jour de tempête faudra que je fasse un post là-dessus tient..). Ou un bout collé sur le doigt si j’ai besoin d’appliquer un film de cyano sur un objet.
Accessoirement il n’est pas idiot d’en coller un morceau par-dessus le marquage des graduations des seringues à vernis, ça évite en cas de proximité involontaire avec de l’acétone de se retrouver avec des seringues non graduées, en plein WE, alors qu'on allait attaquer la dernière couche de vernis...(c'est du vécu).

Le ruban adhésif double face :

Avantages : ben ça colle des deux côtés :mrgreen:
Inconvénients : peut être chiant à découper, laisse souvent des résidus sur les ciseaux

Usages : Produit magique, en rod building il me sert à me fabriquer des limes ou cales à poncer sur mesure,
En photos c'est plus parlant :
Image
« lime » et cale faites avec des morceaux de pvc de récup, quand le papier est HS facile à décoller et remplacer. Mais ça fonctionne sur à peu près n'importe quel support

Et à finir l’usinage des encastrements poignées/PM.
Image
L’astuce une fois l’orifice usiné à 90% dans la poignée, c’est de finir l’usinage en se servant du pm lui-même. Coller au bout un morceau de PDV de grain adapté, araser au cutter et hop.
Après, soit en s’en sert direct comme ça s’il y a peu à usiner, soit on enfile poignée et pm sur un mandrin en perçant le pdv, caler si besoin pour que ça tourne rond, et zou itou.
On a l’outil pile adapté pour finir d’usiner la bonne profondeur, sans possibilité de se gourer, et sans risque d’agrandir le trou :shock: :oops: :lol:

Accessoirement en Fly me sert à fixer la mousse sur l’accroche mouche de mon gilet, ou à me faire des boites à grosses mouches low cost, sur base de boites et tapis de gym premier prix.

Le ruban adhésif d’électricien :

Avantages : si c'est du "vrai", celui que l'on pose en l'étirant, que l’on fini de coller en l’étirant jusqu’à rupture : résiste à la flotte et est quasiment indestructible. Du 33 quoi...
Inconvénients : si c'est du "vrai" démontage quasi obligé au cutter.

Usages : A mon humble avis c’est The outil du rodbuilding provisoire en action de pêche. J’en ai toujours un avec moi.
A part un blank pété ou une céramique d’anneau brisée, permet de réparer quasiment tout, du PM mal fixé qui tourne à l’anneau qui se décolle, et de continuer sa partie de pêche.
Sur des tests de répart pour blanks qui commencent à être costaud, c’est idéal, et pourrait même être utilisé pour quelques sorties, voire pour du définitif en mode Rat en ajoutent une goutte de cyano sur la fin du collage. Testé deux réparts intégralement fixées avec ça en patatant 45g comme un âne, rien n’a bougé, j’aurais pu partir à la pêche avec.
Matthieu SBA a écrit : Pour le scotch d'elec, j'en prends pour partir en Exo, ça permet de tout faire. Par exemple s'en enrouler sur le bout du doigt pour éviter de se l’abîmer à force de lancer toute la journée.
Yes, et en pansement de fortune avec un bout de mouchoir papier ça fonctionne aussi !
magic a écrit : le scotch d'élec (le vrai) j'en avais toujours pour réparer les grandes canne au coup, quand un brin cassait, on réemmenchait en télescopique et on mettait ce scotch pour tenir et éviter les échardes en carbone.

Les outils et le nettoyage:
Les ciseaux spécial ruban adhésif : ça existe, c’est recouvert d’un revêtement spécial qui limite l’encrassement et le dépôt d’adhésif, et à l’usage c’est plutôt pratique. Faut pas rêver, au bout d’un moment faudra quand même nettoyer la colle.

Justement, le nettoyage des résidus de colle de ces machins adhésifs : pas complètement trouvé de formule miracle, faut essayer. Pour appliquer j’utilise en général du papier absorbant.

Un truc plutôt pas mal quand même c’est le décolle pansements que l’on trouve en pharmacie, prévu pour pas trop agresser la peau en général il agresse pas non plus les supports et ramolli bien les résidus, mais faut changer souvent de papier absorbant et ne travailler que sur la zone incriminée, sinon pourrait avoir une tendance à étaler la colle.

Mon protocole dans l’ordre que ce soit pour les adhésifs cités ou pour des étiquettes :
alcool isopropylique -> si marche pas alcool ménager -> si marche pas produit décolle pansements -> si marche pas white spirit (en général très efficace avec l’inconvénient de devoir dégraisser ensuite à l’alcool) -> si marche pas acétone
Sinon essayer ça :
ANR a écrit :Pour les étiquettes essaye un coup de WD-40 ;)

Encore un nouvel usage de ce produit magique, ne pas oublier de bien dégraisser après

Idéalement se rappeler de ce qui a fonctionné pour tel ou tel adhésif :roll:
Et si à après tout ça marche pas, eh ben c’est la M… Pu qu’à y aller par frottement avec divers ustensiles, qui vont du papier de verre au tampon à récurer, mais c’est pas la joie.

Le stockage :
goulven a écrit :un bon truc pour conserver dans le temps des rouleaux de scotch et éviter qu'il n’adhèrent à eux même par évaporation des colles à base aqueuse, c'est de les stocker dans des pochettes plastiques zip.
C’est tout pour aujourd’hui

EDIT : ajout usage exo by Matt, nettoyage WD40 by ANR, stockage by The Boss, et ajout usage by Magic en mode censuré :mrgreen:
A+
Dernière modification par Fish4CL le 22 oct. 2017 22:36, modifié 2 fois.
C'est en voyant un moustique se poser sur ses testicules qu'on réalise qu'on ne peut pas régler tous les problèmes par la violence :P

Avatar de l’utilisateur
alteclansing49
Team RodHouse
Messages : 3240
Inscription : 12 juil. 2012 19:25
Localisation : Angers (49)

Re: Rubans adhésifs en Rodbuildie

Message par alteclansing49 »

Je suis scotché par ton post!!! :D

Merci! Ca c'est du retour d'expérience...
Blanks montés : Batson 62L - 62MX x2 - 68MX - 68MXF - XP844 (IMMP70MH)x2 - IMB785 - (REVC68H) - REVS 54ULx3
MHX P842-2

Avatar de l’utilisateur
lesfilmu
Team RodHouse
Messages : 6326
Inscription : 08 juin 2015 08:27
Localisation : Broué (28)
Contact :

Re: Rubans adhésifs en Rodbuildie

Message par lesfilmu »

Ca sent le vécu (et bonnes idées...) ;)
Blanks montés :
NFC : de l'IM SJ706, CB704, SWB807, du HM MB805, SJ762, MB661, DS761, MB705 et du Delta CB706 (Xray soon)
Phenix : 790H
Rainshadow : 62MX, IFS904, XST1325, SWT70MH, REVC68H, SB720/781
MHX : F905-4
Matagi : TR86
Tout ce que j'ai monté

Avatar de l’utilisateur
Matthieu SBA
Team RodHouse
Messages : 1735
Inscription : 18 août 2013 11:09

Re: Rubans adhésifs en Rodbuildie

Message par Matthieu SBA »

Excellent! Le double face je ne l'utilise pas suffisamment et pourtant ça permet de faire plein de choses. Pour le scotch d'elec, j'en prends pour partir en Exo, ça permet de tout faire. Par exemple s'en enrouler sur le bout ................... du doigt pour éviter de se l’abîmer à force de lancer toute la journée. Merci pour ce retour très complet !

Avatar de l’utilisateur
magic
Team RodHouse
Messages : 6248
Inscription : 19 déc. 2013 13:17
Localisation : 85/44
Contact :

Re: Rubans adhésifs en Rodbuildie

Message par magic »

Par exemple s'en enrouler sur le bout ................... du doigt
je crois que Ed aussi l'utilise , il envellope les cochons dinde afin d'éviter qu'il explose quand il met ses gants :mrgreen:

le scotch d'élec (le vrai) j'en avais toujours pour réparer les grandes canne au coup, quand un brin cassait, on réemmenchais en telescopique et un mettais ce scotch pour tenir et eviter les échardes en carbone.

Avatar de l’utilisateur
goulven
Site Admin
Messages : 11527
Inscription : 04 janv. 2011 00:03
Localisation : breizh
Contact :

Re: Rubans adhésifs en Rodbuildie

Message par goulven »

super post, un bon truc pour conserver dans le temps des rouleaux de scotch et éviter qu'il n’adhèrent à eux même par évaporation des colles à base aqueuse, c'est de les stocker dans des pochettes plastiques zip.
www.rodhouse.fr

tout le matériel pour fabriquer sa propre canne à pêche

Self-Made-Fisherman

ANR
Team RodHouse
Messages : 4048
Inscription : 24 févr. 2011 10:18
Contact :

Re: Rubans adhésifs en Rodbuildie

Message par ANR »

On en arrive aux mêmes conclusions voir usages 8-)

Pour les étiquettes essaye un coup de WD-40 ;)

Avatar de l’utilisateur
Fish4CL
Messages : 1055
Inscription : 03 janv. 2016 18:45
Localisation : French side of the Chanel, but not so far of England

Re: Rubans adhésifs en Rodbuildie

Message par Fish4CL »

Yo merci pour les retours,

Post édité pour ajouter les autres usages et l'astuce stockage du boss,

Sauf l'usage sur les cochons d'inde de Ed par Magic, pas bien compris pourquoi fallait mettre des gants avant d'enfiler le cochon d'inde ?? chez nous on met des chaussettes, les cochons d'inde on s'en sert comme chaussons :P :mrgreen:
C'est en voyant un moustique se poser sur ses testicules qu'on réalise qu'on ne peut pas régler tous les problèmes par la violence :P

Avatar de l’utilisateur
loy15
Team RodHouse
Messages : 2664
Inscription : 19 juin 2012 15:35
Localisation : Cantal
Contact :

Re: Rubans adhésifs en Rodbuildie

Message par loy15 »

Super ton post!

Le scotch bleu 3M j'utilise beaucoup pour le même usage que toi et c'est top!

Avatar de l’utilisateur
islou
Team RodHouse
Messages : 6611
Inscription : 17 sept. 2013 19:02
Localisation : Brest

Re: Rubans adhésifs en Rodbuildie

Message par islou »

Super ce post, merci pour le partage Christophe !

Répondre