Tutoriel : Vernir une ligature au Flexcoat

Tutoriel : Vernir une ligature au Flexcoat.

Par Goulven Dolle.

 

Vernir les ligatures d’une canne est normalement la dernière étape du montage d’une canne à pêche, c’est aussi l’opération qui sera quasiment la plus visible.

Les rodbuilders appréhendent souvent cette étape, alors qu’elle est en fait extrêmement simple et permet dès la première canne d’obtenir des résultats magnifiques, à condition de respecter certaines règles simples.

Si je devais dès maintenant vous donner les 3 secrets qui vont vous permettre d’avoir un excellent résultat, je vous dirais tout de suite :

1/ Température de la pièce et du vernis ;

2/ Beaucoup de vernis ;

3/ Débullage.

T-B-D.

Nous allons maintenant détailler juste un peu.

Le vernis Flexcoat.

Nous allons travailler avec le vernis Flexcoat HighBuild, qui est la base des vernis époxy bi composants. Il en existe des tas de sortes, retenez que le Flexcoat High Build est le 4*4 des vernis, très tolérant et de bonne qualité, sans solvant donc sans retrait. Ce que vous mettez est ce que vous aurez comme matière après séchage. Oubliez définitivement le vernis mono composant solvanté à base de résines uréthanes type vernis à ongle qui nécessite plusieurs couches et qui ne convient qu’à certains usages très particuliers ou à des réparations de fortune. Pour rappel, un blank de canne à pêche n’a aucun besoin d’être verni, on ne vernit que les ligatures.

vernis à ligature Flexcoat
Un petit aperçu du matériel nécessaire pour réaliser un beau vernis. Une lampe à alcool, du vernis bi-composant Flexcoat, un pinceau !

La technique.

Avant d’attaquer, pensez à travailler sur un plan de niveau, pour ne pas que les vernis poirent, et passez un coup de lampe à alcool sur vos ligatures pour brûler les petits poils qui dépassent.

Température :

Mettez les flacons de Flexcoat dans vos poches pendant 15 minutes avant d’attaquer : ils seront à la bonne température. Un bain marie permet d’avoir un vernis plus fluide, mais il prendra aussi beaucoup trop vite. Les époxys sont de vrais gloutons en calories, les conditions idéales pour vernir sont une température ambiante autour à 20° et plus, un jour sans pluie car les vernis n’aiment pas l’humidité lors de leur mise en œuvre.


Beaucoup de vernis :

Mélangez à l’aide d’une spatule pendant deux ou trois minutes votre résine et votre durcisseur. Je conseille au minimum une demi-seringue à chaque fois, pas moins, afin d’éviter les erreurs de proportion.

Flexcoat
Nota : Les seringues sont livrées avec le Flexcoat.

Au début le mélange se trouble puis devient transparent, signe du bon mélange des deux composants. Essayez d’y incorporer le moins de bulles possible puis laissez reposer une minute.

Mélange Flexcoat
Mélange du vernis Flexcoat à l’aide d’une spatule. Essayez de ne pas intégrer trop de bulles.

Appliquez votre vernis Flexcoat highBuild au pinceau, en en mettant beaucoup. N’essayez pas de le tirer comme une peinture, appliquez en beaucoup, la rotation du blank fera le lissage.

Application du vernis Flexcoat sur une ligature
Application du vernis. Ne pas hésiter à en mettre beaucoup, la rotation du blank fera le travail de lissage pour vous !

Faites un petit liseré de vernis de 1 ou 2 mm de chaque côté de la ligature, pour la protéger, et limiter les infiltrations. La technique consiste à tenir le pinceau sur un point fixe et laisser le blank tourner. Le résultat sera plus propre et la démarcation bien droite.


Débullez :

Une fois que vous avez appliqué votre vernis Flexcoat, débullez à la lampe à alcool.

Débullage du vernis Flexcoat avec une lampe à alcool
Faites attention, une lampe à alcool reste un outil à manipuler avec précaution, pas d’enfant ou d’animal à proximité, et prenez votre temps.

L’idée est de diriger la flamme en appuyant sur le corps souple de la lampe, non pas directement sur le blank pour ne pas le brûler, mais légèrement au dessus. Vous verrez que les micro bulles disparaissent instantanément. Le débullage fait tomber l’excès de Flexcoat, et il ne reste que ce qu’il faut, bien lissé.

Résultat final d'une ligature vernie avec du Flexcoat
Appliquez ces conseils avec votre vernis, et vous verrez que vous obtiendrez des résultats pros.

Laissez ensuite curer votre vernis pendant 5 jours, dans une pièce chaude et sèche de votre logement.

Pour aller plus loin :

Vidéo Rodhouse sur l’application du vernis sur une ligature.

Vidéo Flexcoat.com

3 réactions sur “ Tutoriel : Vernir une ligature au Flexcoat ”

  1. Camilleri Réponse

    Vraiment très très instructif.
    Des explications claires et nette
    On ne peut pas faire plus explicite
    Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *