Rainshadow RCLB70XL : LA canne pour le silure !

Rainshadow RCLB70XL : LA canne pour le silure !

Lors d’un salon, j’avais discuté avec Goulven sur l’envie de monter un blank pour traquer le silure depuis mon kayak, il avait alors sorti de son fagot une canne en me lâchant un « dis-moi ce que tu penses de ça » avec un sourire en coin, sûr de lui.

La première chose qui m’a choqué en la prenant en main c’est la très grosse conicité du blank, et la deuxième c’est son poids….. C’est gros mais c’est léger ce qui en fait une canne très agréable à utiliser.

Lorsque l’on met la canne en tension, elle prend une très belle courbure, qui laisse imaginer de bonnes sensations lors des parties de pêche à venir, sa pointe contient de la fibre de verre qui lui donne de la souplesse, mais dès lors que l’on se met à tirer dessus on comprend vite qu’il y a la puissance pour venir à bout des plus gros silures sans crainte !

Canne pour le silure RCLB70XL


C’est exactement ce que je cherchais, une canne avec de la puissance sans pour autant être une barre à mine pour pêcher le silure en verticale au ver et au fireball. Et comme si je n’étais pas déjà suffisamment conquis, Goulven, qui n’avait pas perdu son sourire, m’annonçait le prix de ce blank RCLB70XL … même pas 50euros…

Ni une ni deux, à peine rentré du salon, ma commande était passée, avec en prévision un montage casting spirale. Le montage s’est bien passé malgré la grosse conicité du blank. J’ai du reamer mon liège jusqu’à la limite du possible afin de pouvoir l’assembler.

Montage spirale sur une canne pour le silure


poignée d'une canne pour le silure


poignée et moulinet d'une canne pour le silure


canne pour le silure dans son ensemble


En action de pêche, la canne pour le silure a répondu à toutes mes exigences. Elle s’est montrée absolument parfaite pour pratiquer de la verticale avec une grappe de vers où un vif en fireball, on ressent tout ce qui se passe au bout de sa ligne grâce à la souplesse de sa pointe.

Mais il y a un point où elle m’a vraiment bluffé, c’est au leurre. En effet alors que je lui destinai une utilisation de pêche en verticale, j’ai quand même voulu tenter de lancer quelques leurres souples pour peigner les bordures depuis mon kayak. Je ne m’attendais pas à de grande performances de lanceuse j’ai été littéralement sur le cul (heureusement j’étais déjà assis^^). Ça lance un shad de 15cm monté sur une tp de 30gr avec une facilité déconcertante, et avec une très grande précision. Un pur régal !

Colin avec son poisson pris sur une canne pour le silure


En combat maintenant, je n’ai malheureusement pas encore eu le plaisir d’atteler de très gros silures au bout de ma ligne, mais les quelques poissons qu’elle m’a permis de capturer n’ont fait que confirmer l’impression que j’avais eu au salon. Cette canne pour le silure en a dans le ventre tout en permettant de prendre du plaisir avec des poissons plus modestes.

canne pour le silure en kayak


Et si je ne lui doit pas des silures monstrueux, je lui dois tout de même l’un de mes plus beau coup de ligne de la saison dernière avec la prise d’une liche d’une trentaine de kilo qui m’a gratifié d’un quart d’heure d’un magnifique combat tout en puissance durant lequel ma canne n’a pas montré le moindre signe de faiblesse.

Canne pour le silure qui a tenu sur une liche

En résumé, si vous cherchez une canne pour pêcher de gros poissons en vertical ou au lancé en spinning ou en casting (avec un faible pour le casting) sans vous ruiner, alors foncez !!!

Retrouvez l’interview de Colin Goletto pour connaitre ses blanks préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *