Finitions à la feuille d’or

Alors entendons-nous bien déjà, on utilise ce qu’on appelle « feuille d’or », mais il s’agit en fait dans notre cas de « faux or »… Des feuilles en vrai or, ça se trouve, c’est effectivement utilisé en ébénisterie d’art pour des sculptures, des meubles « dorés à la feuille » (l’appelation en rigueur), mais ça ferait monter le budget, alors que la fausse feuille d’or qu’on trouve assez facilement dans de bons magasins spécialisés en beaux-arts, fait tout aussi bien l’affaire, en bien moins cher…

Et c’est exactement le même principe de pose que pour de l’ébénisterie d’art ! Sauf qu’il n’y a pas besoin de s’appliquer autant que ces artisans non plus, pour obtenir un résultat intéressant sur une canne…

C’est en plus très simple, rapide à faire, plus rapide qu’un wrap un peu travaillé (j’entends par là un wrap avec quelques liserés). Il faut juste respecter quelques poses supplémentaires, entre les quelques étapes.

Composants/Outils

  • Colle spéciale pour feuille d’or (il s’agit d’une colle aqueuse blanche, ça ressemble beaucoup à du préservateur de couleur, en fait…)
  • Feuille d’or (se trouve en doré, en cuivré, oxydé pour avoir des variations de teinte)

Les deux sont trouvables dans une bonne boutique d’arts (le genre de boutique qui vend plein de crayons de couleur, de toile vierge, etc., bref, le truc à rendre fou comme un môme notre professeur d’arts plastique du collège).

  • Flocons (ou paillettes) de feuille d’or en alternative aux feuilles d’or… Un petit peu plus long pour recouvrir un wrap qu’une feuille, mais davantage de possibilités dans les coloris. Ce sont en fait des chutes de feuilles d’or.

Les flocons peuvent se trouver dans les magasins de bijoux fantaisies par exemple, c’est généralement utilisé pour faire des décorations travaillées sur les ongles

Colle spéciale pour feuille d’or…
Feuilles d’or unies… Ici, les trois teintes unies les plus fréquentes: doré, cuivré, argenté
Des feuilles d’or partiellement oxydéesLa feuille du bas est visible sur quelques photos de l’article.
Les flocons de feuille d’or tels qu’utilisés en général (sur ongle)
Mes trois pots de flocons: noir, bleu, et bleu/doré (ce dernier fut utilisé dans l’exemple de l’article)

Et pour le reste, c’est du très standard dans le rodbuilding: pinceau (à poil naturel), vernis, fil de ligature…

Préparation

Que ce soit sur un « wrap d’escroc » (bande à fissures en fibre de verre) ou sur une ligature, le procédé est le même…. Dans le cas, du wrap d’escroc, je conseille de le faire directement sur la bande en fibre de verre, ligaturée aux extrémités, mais non-recouverte sur toute la longueur.

Il s’agit alors de tout simplement passer la colle à feuille d’or exactement de la même manière qu’on appliquerait un préservateur de couleur (ou color preserver)

Attention à ne pas dépasser les bordures de la zone à recouvrir…

Et on laisse reposer une quizaine de minutes avant de passer à l’étape suivante. La colle ne sera pas totalement sèche, mais juste comme il faut (ce n’est pas à la seconde non plus, j’ai eu la flemme d’attendre 15 minutes, donc je peux dire que 7-8 minutes, ça marche aussi…)

Application de la colle, ici sur un « wrap d’escroc »

Pose de la feuille ou des flocons

  • Pose d’une feuille: on prend délicatement la feuille (très légère, se déchire très facilement) et on la pose sur le wrap tout en tournant. Une fois le tour effectué, on déchire en douceur. Alors, c’est impossible de la poser bien proprement à plat, sans surplis, donc ne vous prenez pas la tête. En voulant la décoller et replacer, vous allez la déchirer de toute façon. Donc on va dire qu’une pose « à l’arrache », ça marche pas trop mal… Il y aura probablement des trous, que vous traiterez comme dans le cas de la pose de flocons…
  • Pose de flocons: je prends un pinceau à poils naturels, je fais deux-trois allers-retours sur mon pantalon, afin de créer un petit peu d’électricité statique. Et j’attrape les flocons avec le pinceau, grâce à cette électricité statique. Je pose les flocons sur le wrap avec le bout du pinceau, la colle devrait capturer les flocons (sinon, c’est que vous avez encore moins de patience que moi pour faire reposer la colle…). Ne craignez pas les surépaisseurs!
  • S’il vous reste quelques trous à la fin (ou à chacune des étapes suivantes), et que la colle ne prend plus, vous pouvez rajouter quelques points de colle sur ces trous, et il n’y a pas non plus de problème si un peu de colle se retrouve sur de la feuille d’or déjà posée.
Premiers flocons posés (NB: j’ai fini par enlever le fil de ligature et refaire; toutes les autres photos viennent de la deuxième version sans toute cette longueur de fil… il écraisait trop le quadrillage à mon goût, et j’ai donc fini par reposer les flocons directement sur le blank/quadrillage, juste finement ligaturé aux extrémités pour éviter qu’il ne se décolle ou bouge lors de cette étape).

Une fois votre wrap totalement recouvert, il faut tasser. Pour se faire, je prends une chute de mousse EVA et j’appuie bien sur toute la longueur.

Début du tassage… On distingue des épis de feuille d’or, c’est normal, juste un surplus qui sera enlevé à l’étape suivante.
Fin du tassage, il y a déjà moins d’épis, beaucoup ont été plaqués en pressant avec ce morceau de mousse EVA.
Ici, un exemple sur des ligatures d’anneau… d’où l’importance de ne pas dépasser en mettant la colle (l’excédent posé sur la colle partira sans problème lors de l’étape du nettoyage)

A ce moment-là, vous avez encore un surplus de feuille d’or, qu’on va nettoyer à l’étape suivante, quelques heures plus tard (pour bien faire, une douzaine, mais si vous me lisez encore, vous devez déjà vous douter que je n’ai pas eu autant de patience…)

Nettoyage

Cette partie consistence surtout à enlever le surplus de feuille d’or… Pas bien compliqué, quelques minutes suffisent… on passe tout simplement un pinceau à poils fins sec sur les ligatures, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’épis qui dépassent ni de « poussières » de feuille d’or qui s’envole.

Ici, j’étais à la fin du nettoyage, mais on distingue encore quelques poussières voler…

Pas besoin de patienter pour passer à l’étape suivante…

Préservateur de couleur

On applique le préservateur de couleurs comme on le ferait d’habitude, ni plus ni moins. deux couches à deux-trois heures d’intervalle, c’est bien.

On laisse reposer au moins une douzaine d’heures après la dernière couche de préservateur (oui oui! je l’ai respecté, je suis allé me coucher et l’étape suivante n’a été faite que le lendemain!)

Application du préservateur de couleur

Vernis

Et nous voilà à la dernière étape… le vernis ! Alors sur ce type de finition, je préfère ne pas diluer le vernis. Possible que la dilution n’affecte pas, mais j’avoue ne pas avoir essayé, tout du moins de ne pas avoir pris le risque d’un éventuel changement de couleur. Je vous fais grâce de photos du vernis…

Et c’est tout !

Conclusion

Je l’avais dit dès l’introduction, c’est simple, rapide, avec juste quelques temps de pause entre chaque étape.

Que ce soit feuilles ou flocons, il y a de quoi faire plusieurs cannes avec. La photo de mon pot de flocons bleu/gold, c’est… ‘après’ avoir fait toutes les finitions d’une canne mouche de 7’6 ! (la FAF 763 by NFC, que je recommande, au passage…)

Et le poids me direz-vous ? Et bien voici…

Talon de la canne SANS wrap d’escroc ni feuille d’or
Talon de la canne AVEC wrap d’escroc et feuille d’or… et SANS vernis
… et maintenant AVEC le vernis… (n’avais-je pas dit que c’était très léger la feuille d’or ?)

Quelques exemples sur cannes finies et vernies

Feuille cuivrée oxydée sur wrap d’escroc, à l’intérieur d’un porte moulinet Alps HERA7WL2-WTS dont on a fait sauter l’insert carbone (photo Macro x20)
Même feuille cuivrée oxydée, sur un wrap d’escroc long, au-dessus de la poignée (photo Macro x20)
Toujours cette même feuille cuivrée, sur une ligature d’anneau (photo Macro x20)
Flocons bleu/gold sur wrap d’escroc (photo Macro x20)
Flocons bleu/gold sur ligature d’anneau (photo Macro x20)
Petit ralenti en Macro x20 et en rotation, pendant le séchage du vernis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *