Comment choisir un blank pour une canne à pêche ?

Comment choisir un blank ?

Table of Contents

Vous débutez tout juste en fabrication de canne à pêche et vous souhaitez savoir comment bien choisir un blank ? Découvrez notre vidéo tutoriel qui vous donnera tous les renseignements sur les blanks.
Tout d’abord, sachez que choisir un blank, c’est choisir une longueur, une action et une puissance :

La longueur du blank

En ce qui concerne la longueur, c’est à vous de la définir suivant la manière dont vous pêchez. En général, la longueur d’un blank est comprise en 1m60 à 2m40.

L’action du blank

Ensuite, un blank, c’est aussi une action. Qu’est ce que l’action d’un blank ?
Il y a des blanks qui sont dit « d’action de pointe » et des blanks qui sont plus « modérés ». Si vous regardez nos exemples (cf vidéo à 0.55 min), vous verrez 2 blanks qui se situent dans la même plage et à peu près dans la même longueur. Vous verrez que soumis au même poids, il ne travaillent pas de la même manière.

Le blank du haut est plus de pointe, car seul le premier tiers de la canne est travaillant. En ce qui concerne le blank du dessous, vous pourrez voir qu’il est beaucoup plus progressif. Il commence à travailler à partir de plus loin.
Donc la question à se poser est : Est-ce que ça va travailler sur la pointe (action de pointe rapide) ou est ce que ça va travailler plus sur l’ensemble de la canne (action dite modérée) ?

La puissance du blank

C’est un point très simple puisqu’il vous suffit de savoir combien vous allez lancer avec votre canne à pêche.

D’autres variables ?

Géométrie du blank

On peut aussi rajouter quelques variables comme les poissons visés. Par exemple, vous allez voir des cannes à pêche qui sont faites pour lancer 30g et pêcher le bar, d’autres pour lancer 30-40g et pécher le thon.
C’est là que l’on s’intéresse à ce qu’on appelle la géométrie du blank. C’est la section de butt, la section du talon de la canne, qui va contenir la réserve de puissance. Donc plus elle est grosse, plus vous allez avoir de la réserve de puissance dans les grandes lignes.

Pour la section de tip, c’est à dire la section de scion. Elle, plus elle est petite, plus elle va déterminer la capacité de la canne à jouer avec de petits leurres.

Qualité du matériau

Le blank est comme un outil. Certains sont fait avec un carbon, un outil un peu « grossier », mais extrêmement tolérant à la flexion. Vous allez aussi avoir des blanks construits avec des matériaux beaucoup plus « nobles ». Dans ce cas on va aller chercher plus de sensibilité, de résonance ou encore de tactilité.

Lorsque l’on s’intéresse au choix de son blank, on s’intéresse à tous ces critères. C’est à dire, qu’une canne composée avec un carbone grossier n’est pas forcément un mauvaise canne, mais c’est une canne faite pour faire un outil donné. Par exemple, si je vais pêcher la truite en ruisseau, en milieu encombré, je ne vais pas prendre un carbone haut module, car je sais qu’au moindre toc, je risque de l’abîmer, je vais prendre quelque chose de plus grossier.

Découvrez également une belle petite vidéo de la fabrication des blanks chez G-Loomis.

Je crois que vous connaissez le blank à la perfection désormais !

Sachez que notre boutique vous propose un grand choix de blank avec les plus grandes marques : -> Voir les blanks chez Rodhouse 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *