canne à mouche 4 brins LMX

Blanks LMX de chez North Fork Composites

Table of Contents

Je ne pensais pas trouver la canne parfaite, et j’ai pourtant eu le coup de foudre pour ces LMX dès que je les ai eu en main… Tout est devenu simple, je posais ma mouche où mes yeux regardaient. Sans faux lancer je changeais de direction pour pêcher a plus de 90° par rapport au point initial.
Bref j’étais conquis, et pourtant j’en ai eu dans les mains des cannes à mouche depuis que j’ai débuté il y a maintenant plusieurs années.

Pour rentrer dans la technique, c’est un blank dont on peut qualifier l’action de pointe progressive. Il est rapide tout en gardant une certaine souplesse en pointe. Ce qui le rend facilement utilisable par les débutants et les confirmés.

La souplesse de la pointe associée à une grosse réserve de puissance dans les 2 premiers tiers du blank font qu’on peut utiliser un bas de ligne fin tout en maitrisant les rushs d’un poisson record. A l’aise à courte distance comme à 20 m, il est aussi très facile de faire des roulés comme de pêcher en arbalète sous les frondaisons.
Si vous voulez que le blank donne le meilleur de lui-même, n’hésitez pas à lui mettre une soie chargée en pointe (TT5, SLX5 de chez Barrio, etc…). Ce type de soie chargera le blank et les lancers seront rapides et précis.
Après 2 saisons d’utilisation je peux affirmer qu’il sait tout faire, je l’utilise principalement pour la nymphe à vue et la sèche avec un bas de ligne de plus de 6 m. Mais en début de saison, je n’hésite pas à lui coller un streamer en #4, histoire de décider une belle grosse fario.

Trout on a LMX North fork composites blank
Une belle truite prise sur un blank LMX de chez NFC
fario LMX NFC
Prendre une truite sur ces blanks est un pur plaisir !
Grosse truite prise sur une canne rodhouse

Bref, vous l’aurez compris, ce blank est idéal pour nos pêches de tous les jours et pourra s’adapter à toutes les conditions que vous pourrez rencontrer au bord de la rivière au fil de la journée.
Dernier avantage de ce blank : il est en 4 brins, il sera le compagnon idéal des globe-trouters 😉

Conseils de montage :

Le blank :
6 références sont disponibles sur le site de Rodhouse.
Du 8’#4 au 9 ‘#12 en passant par le 9’#5, il y aura forcément un blank qui vous correspondra.

Ici le LMX 590-4, 9′ soie de 5. Un monstre !

La poignée :
Vous pouvez, bien évidemment tourner des rondelles de lièges (il existe plusieurs tutos sur le forum Rodhouse) et prendre séparément les portes moulinets, mais vous pouvez également utiliser les kits Poignées mouche dispo sur la boutique. Le kit numéro 4, esthétiquement parlant, a ma préférence.

Les anneaux :
Pour les anneaux encore une fois, pas de prise de tête, je lui colle un pack d’anneaux pour les blanks d’une puissance de 4 à 7.
Pour l’anneaux de scion je vous conseille un XTCHFTL.

canne à mouche 4 brins LMX
4 brins pour une canne d’exception qui vous suivra partout, tout le temps.

Répartition des anneaux sur le blank :
Je vais vous donner celle que j’ai fait sur ma canne perso (le LMX 590-4 : 9’#5) : en partant du tip :12.5/14/15/18/20/22/23/25/25/25.5
Attention, toutes les références ci-dessus sont pour le LMX590 qui est ma canne perso. Il faudra donc adapter les fournitures si vous prenez un blank plus petit ou plus puissant.
Si vous avez besoin de conseils, le forum est là et nous répondrons à toutes vos questions ;o)

Retrouvez un article d’Edouard sur les blanks en lin, une autre exception signée Gary Loomis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *