Incidence de la coupe des blanks sur l’IP et l’AA

cover blank cutting

Introduction et mode opératoire

Le but de cette expérience est de mesurer l’incidence de la coupe d’un blank au scion, puis au talon sur sa puissance et son action.

 

Nous avons pour cela utilisé deux blanks rigoureusement identiques. Le premier a été coupé au scion à 1,2,3,4,5 cm, puis 7,5, 10 et 15 cm. Le second a été coupé au talon à 5,10,15,20 puis 30 cm.

 

Nous avons mesuré à chaque fois les mesures IP et AA. Pour résumer, la mesure IP indique combien de grammes seront nécessaires pour défléchir la pointe d’un blank du tiers de sa longueur. Il s’agit donc d’une unité de mesure de la puissance : plus il faut de poids pour faire plier un blank, plus il est puissant.

 

La mesure AA est quand à elle une mesure de l’angle formé par les derniers centimètres de scion, une fois qu’il est plié d’un tiers de sa longueur. Plus l’AA est élevé, plus le blank est d‘action de pointe, c’est à dire avec un angle mesuré élevé.

 

Nous vous invitons si vous souhaitez rentrer plus dans les détails, à vous renseigner sur le CCS, (Common Cents System).

 

decoupe blank

Découpe au niveau du scion

Les résultats de la mesure des découpes au niveau du scion sont les suivants :

gif blank coupe scion
tableau decoupe blank au scion pointe
graphique coupe blank scion pointe AA degré

Modèle de calcul de la courbe de tendance : Logarithmique

R représentant le degré de corrélation entre la courbe de tendance et les données recueilles (soit une courbe qui reflète à 96,5% les données).

graphique coupe blank scion pointe IP

Modèle de calcul de la courbe de tendance : Polynomial

R représentant le degré de corrélation entre la courbe de tendance et les données recueilles (soit une courbe qui reflète à 99,6% les données).

Les données indiquent que couper un blank au scion rend à la fois le blank plus progressif, certains diront plus rond, et que l’impact est très fort dès les premiers cm. Sur notre blank de test, 3 cm de coupe font passer l’AA de 78° à 75 °, il faut ensuite rajouter 12 cm pour reperdre 2 degrés d’AA.


Le fait de couper un blank au scion augmente aussi l’IP, donc le poids nécessaire pour faire descendre le scion d’un tiers de la longueur du blank. Pour donner un ordre de grandeur, attention les mesures et impacts peuvent bien sur varier selon les blanks, notre blank estimé à 2-12 grs de puissance de lancer tend à obtenir les caractéristiques IP d’une 7/17grs après 5 cm coupés, les caractéristiques IP d’une 10/25 grs après 10 cm coupés, et les caractéristiques d’une 10/30 grs après 15 cm coupés.


Là ou la courbe de l’impact sur l’AA (l’angle) commence très fort au début puis se stabilise, l’impact sur l’IP (la puissance) semble, en tout cas sur les 15 premiers cm, plus linéaire.

mesure angle blank decoupe

Découpe au niveau du talon

Les résultats de la mesure des découpes au niveau du scion sont les suivants :

gif blank coupe talon
tableau découpe blank au talon butt
graphique coupe blank au talon butt AA degré

Modèle de calcul de la courbe de tendance : Polynomial

R représentant le degré de corrélation entre la courbe de tendance et les données recueilles (soit une courbe qui reflète à 98,1% les données).

graphiquecoupe blank talon butt IP

Modèle de calcul de la courbe de tendance : Polynomial

R représentant le degré de corrélation entre la courbe de tendance et les données recueilles (soit une courbe qui reflète à 99,4% les données).

Couper un blank à son talon le rend plus progressif là encore, on voit que les mesures d’AA (angle) décroissent très clairement à mesure que l’on coupe le blank. Basiquement, l’effet sur l’action semble demander deux fois plus de longueur mesure que lorsque l’on coupe le scion. Il faut 30 cm pour perdre 5 degrés d’AA, il fallait 15 cm de coupe niveau scion pour parvenir à 5 dégrés d’AA en moins. Là encore, les premiers centimètres sont les plus impactants, on perd 4 degrés d’AA sur les 15 premiers cm de découpe au talon, là ou les 15 cm suivants ne feront perdre qu’un degré.

La mesure de l’IP quand à elle indique que couper au talon enlève très clairement de la réserve de puissance au blank : plus l’on coupe au talon , moins il faut de poids pour descendre le scion du tiers de la longueur du blank. Cette effet semble cette fois tout à fait linéaire, les 15 premiers cm nous font perdre 42 grs d’IP, les 15 suivants nous en font perdre 40.

mesure tableau decoupe blank

Conclusion

Couper un blank, que cela soit au niveau du scion, ou au niveau du talon, rendra son action plus progressive, c’est à dire avec un angle mesuré au scion moins élevé. Il ne faut cependant pas confondre l’action (c’est à dire la courbe du blank en charge) et puissance (c’est à dire sa raideur) : en coupant un blank au scion, on le rend ainsi plus progressif mais on augmente la sensation de puissance.

En coupant un blank au talon on rend le blank plus progressif également (plus moderate) tout en attaquant cette fois la réserve de puissance. Si l’impact est moins important qu’au scion, il est cependant net et parfaitement mesurable.

Nous préconisons lors d’une découpe au scion d’y aller cm par cm, là ou une découpe au talon peut s’envisager 5 cm par 5 cm.

graphique variation IP decoupe blank scion

Modèle de calcul de la courbe de tendance : Polynomial

R représentant le degré de corrélation entre la courbe de tendance et les données recueilles (soit une courbe qui reflète à 98,1% les données).

variation AA decoupe blank au scion

Modèle de calcul de la courbe de tendance : Exponentielle

R représentant le degré de corrélation entre la courbe de tendance et les données recueilles (soit une courbe qui reflète à 98,1% les données).

variation IP decoupe blank au but

Modèle de calcul de la courbe de tendance : Polynomial

R représentant le degré de corrélation entre la courbe de tendance et les données recueilles (soit une courbe qui reflète à 98,1% les données).

variation AA decoupe blank au butt

Modèle de calcul de la courbe de tendance : Exponentielle

R représentant le degré de corrélation entre la courbe de tendance et les données recueilles (soit une courbe qui reflète à 98,1% les données).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *