Page 1 sur 3

méthode de répartition des anneaux

MessagePublié: 22 Jan 2011 23:05
par goulven
Nous allons maintenant étudier de quelle manière nous pouvons nous affranchir de ces chartes d'espacement et de nombre d'anneaux afin de rentrer plus avant dans des constructions personnelles.


Nous proposons pour cela une traduction et une restitution personnelle d'un article de DON MORTON parue dans le N°6 de RODMAKER MAGAZINE.


Avant de commencer nous tenons à préciser que cette méthode n'est pas présentée comme étant la meilleure du monde, chaque pêcheur devra se faire son propre avis, utiliser et comparer, il s'agit surtout d'une méthode de travail qui permettra à tous les constructeurs de cannes de déterminer eux-mêmes le nombre d'anneaux à placer, de les espacer via une méthode qui tient compte de l'action de la canne, et plus seulement de la longueur.

Image
pour afficher l'image en entier click droit enregistrer sous et ouvrez l'image dans votre visionneuse d'image


Cette technique d'espacement des anneaux est appelée par l'auteur « espacement à angle constant des anneaux ».On considère la canne comme étant composée de deux parties, le scion courbé d'une part, dont le rôle est d'amortir les rushs et de fatiguer le poisson, et le manche d'autre part, qui reste droit pendant le travail de la canne, et finit par supporter tous les efforts. La canne travaillant à 90° d'angle est dans une situation de travail exigeante, mais en garde sous le coude, c'est le « max confort sans forcer » : notre point de départ pour espacer les anneaux.


La méthode consiste donc à l'origine à faire plier le blank à 90° sur un plan vertical, le talon creux de la canne emboité librement sur un cône, ce qui permet en même temps de repérer l'épine et de bien positionner les anneaux ( à l'opposé de l'épine sur une canne spinning).


Devant la difficulté de réaliser une telle méthode, nous proposons quelques ajustements, rendant peut-être la mise en oeuvre plus aisée.


Nous travaillons ainsi sur un plan horizontal, une porte-palière mise sur des tréteaux devrait faire l'affaire.


Le Blank est solidement fixé sur celle-ci, parallèlement au grand côté de la table, à l'aide d'adhésif armé de bonne qualité, car il ne faudrait pas que l'ensemble ait du jeu, faussant les résultats, ou cède soudainement sous l'effort avec les conséquences que l'on imagine sur le blank. On positionnera l'adhésif sur la partie forte du blank, au niveau du talon, cette partie étant amené à rester relativement rigide pendant le travail.


On fixe ensuite sur le scion une couche d'adhésif costaud, qui nous servira d'accroche pour fixer le blank sur la table une fois la courbure obtenue.


On plie ensuite le blank, jusqu'à l'obtention d'une courbe tenant dans un angle à 90°, ce point précis étant peu explicite dans la méthode originale, nous ferons en en sorte qu'une quinzaine de cm au moins de l'extrémité du scion soit perpendiculaires au talon, en n'exerçant qu'une tirée sur le scion : différents montages on montré que les emplacements des anneaux variaient peu à nombre égal, pourvu que la canne soit dans une situation de contrainte forte, à 90° (voir shéma).


Une fois que la canne est en flexion, solidement fixée sur la table, nous constatons que le talon commence à fléchir de la parallèle donnée par le grand côté de la table, repérer l'endroit où cet écart atteint 1,5 cm.


À l'aide d'un grand rapporteur, ou d'une fausse-équerre de charpente,, on fait partir du scion un trait parallèle au grand côté de la table, constituant le bord d'un angle de 120° , dont l'autre bord va rejoindre le talon du blank au point précédemment repéré où l'écart est mesuré à 1,5 cm.


On va diviser ensuite cet angle de 120° en autant de secteurs que l'on veut d'anneaux dont les intersections avec le blank courbé seront les endroits où seront placés les anneaux.


Par exemple si l'onveut une canne de 9 anneaux scion compris, on divise 120° en 8 (principe des intervalles et des piquets....), et l'on obtient 15°.


A l'aide d'un rapporteur, on divise donc l'angle de 120° en 8 secteurs de 15°, on trace sur la table les bords des angles de 15° jusqu'à ce qu'ils croisent le blank en flexion, on repère ces points : les anneaux seront placés là.


À l'exception toutefois des deux anneaux les plus proches du talon de la canne, on montera ceux-là suivant une autre méthode, tenant compte de l'emplacement et de la taille du moulinet.


Une fois la place des anneaux repérée, on détache la canne, on fixe provisoirement les anneaux, à l'aide de petits serre-flex par exemple.


En fonction de la longueur de poignée voulue, on place provisoirement le moulinet.


L'idéal est que le fil, en moulinant, ne fasse qu'effleurer les bords des deux premiers anneaux, il faut donc bouger ces deux anneaux jusqu'à obtenir le bon réglage.


L'auteur conseille pour l'anneau de départ (le plus proche du porte-moulinet), de prendre un anneau dont le diamètre soit deux fois inférieur au diamètre de la bobine du moulinet.


Ne vous formaliser pas si vous n'arrivez pas à obtenir un frottement parfait du fil à l'intérieur du premier anneau; c'est très compliqué et peu de cannes respectent ce cahier des charges.


L'idée à retenir est surtout que le premier anneau doit guider le passage du fil au sortir du moulinet et ne pas exercer sur lui de friction trop forte.

Re: méthode de répartition des anneaux

MessagePublié: 27 Jan 2011 06:50
par Mout17
Trés intéressante cette technique ! mais pas évident à comprendre ....

Existe t'il quelques photos ou shémas en plus ?

Est ce que le placement des anneaux avec cette technique est vraiment différent des shémas proposés par fuji (sur le catalogue Matagi par exemple).

Re: méthode de répartition des anneaux

MessagePublié: 27 Jan 2011 08:51
par goulven
salut,

elle est plus facile à comprendre en n'utilisant que le dessin (click droit enregistrer sous) et éventuellement en s'aidant du texte.

c'est ardu mais 30 min d'efforts et c'est calé.

c'est la synthese d'un doc de 15 pages en anglais ....

honnetement ça vaut le coup de s'y coller, à mon avis une des plus value du rod building est là : une fois que tu as compris le role des anneaux, guider le fil et tout ça, la resonnance tous ces trucs c'est tres bien, mais il y a aussi un truc super important : est ce que j'essaye d'influer ou pas sur l'action de mon blank ?????

si non, le moins d'anneaux possible
si oui, le plus d'anneaux possible.

et là c'est pas les specs fuji qui vont t'aider, mais une méthode te permettant de choisir ton nombre d'anneaux, et tout est là.

dans l'exemple que je donne je pars sur 8 ou 9 anneaux, je ne sais plus, mais tu choisis completement le nombre d'anneaux que tu veux, tu divises ton secteur de 120 en 7, 8,9,10, comme tu veux.

ça à ma connaissance, clairement traduit et expliqué, c'est nouveau (du moins ici)

Re: méthode de répartition des anneaux

MessagePublié: 27 Jan 2011 12:57
par pikemania56
je viens d'étudier le placement des anneaux,mais je reste sceptique sur le scotchage du blank. comment peut il ne pas y avoir de jeu avec une canne fast qui demande un gros effort pour obtenir un angle à 90°?
est ce que l'on ne pourai pas plutot caler le talon du blank dans un petit conne (un rond en bois s'emboitant de 5cm environ dans le blank)?
Faudrait il utiliser un panneaux blanc de préférence afin de tracer les angles sur le panneau jusqu'au blank et ensuite marquer au crayon blanc l'emplacement le plus exact des anneaux???
Le positionnement du blank en fonction de son épine est il important avec cette méthode?

Voila beaucoup de question!!! je ne sais pas si tout est compréhensible^^

Re: méthode de répartition des anneaux

MessagePublié: 27 Jan 2011 13:52
par goulven
je viens de terminer à l'instant le marquage et le saucissonage d'une XBB962, donc canne forte ....

et pas de jeu, un peu bien sur, mais je trouve ça jouable

pour qu'il y en ait le moins possible il faut bien saucissoner ta canne, apres ce qu'il faut voir aussi, c'est que du jeu .....naturellement elle en prendra, ton poignet n'est pas un bout de bois.

ta methode j'y ai pensé, je crois que benoit aussi veut faire comme ça ....tant que ça marche, niquel.

moi je fais ça sur une porte paliere, ça me donne des paralleles haute et basses, les grands cotés, et une perpendiculaire (petit coté), c'est à croire que c'est fait pour ça.

le positionnement de l'epine est primordial, toujours chercher l'épine puis placer les anneaux en fonction de cette contrainte

j'ai pris des photos là de ce montage je les publierai dans quelques jours

Re: méthode de répartition des anneaux

MessagePublié: 27 Jan 2011 18:48
par pikemania56
ok merci de ta réponse goulven.
est ce que "the rodhouse team" passera sur le salon de nantes? je pense que je vais avoir plein de question!!!! :shock:
ca me tente a fond le rod-boudlingue!
je pense "détruire" une canne se week end pour me faire la main sur un blank pas térrible pour commencer.
ca se fait ou pas?

Re: méthode de répartition des anneaux

MessagePublié: 27 Jan 2011 19:28
par goulven
oui ça se fait et of course qu'on sera à nantes, trop de choses et de copains à voir !!

Re: méthode de répartition des anneaux

MessagePublié: 27 Jan 2011 19:41
par pikemania56
tu chauffes le verni des ligatures avec quoi?

Re: méthode de répartition des anneaux

MessagePublié: 27 Jan 2011 21:44
par goulven
je te le déconseille absolument, j'ai fumé un blank mhx comme ça.

passe un coup de cut propre bien parrallele au blank, ça se fait tout seul.

maintenant je dégage une ligature en dix secondes top chrono, entraine toi sur une vieille bouse et sao !

Re: méthode de répartition des anneaux

MessagePublié: 23 Mars 2011 18:16
par 333D
Mout17 a écrit:Trés intéressante cette technique ! mais pas évident à comprendre ....
Existe t'il quelques photos ou shémas en plus ?
Est ce que le placement des anneaux avec cette technique est vraiment différent des shémas proposés par fuji (sur le catalogue Matagi par exemple).


Image


je l'ai tiré de ce PDF.
http://www.rodbuildingtutorials.com/Pat ... cement.pdf


Parfait sur une canne 6'6" UL que j'ai monté (9 anneaux)
et sur une autre 7'6" que je suis en train de modifier, complètement dans les choux!
Je suis parti sur une base NGC avec concordance de l'axe de bobine sur le choke guide et équilibrage de l'ensemble sur le milieu du pied du moulinet, cà m'a l'air top!

PS: 111D c'était moi mais j'ai zappé mon mdp lol.