[CR Blank] Batson RX8 XST 1264 F

[CR Blank] Batson RX8 XST 1264 F

Messagepar popol61 » 11 Sep 2013 10:30

La Genèse:

Pendant plusieurs années, j'ai vanté les mérites des cannes courtes, leur légèreté, le plaisir de prendre un poisson avec un fleuret... Adepte de ces cannes courtes, que je ne fabriquais pas à l'époque, j'ai surtout subi les affres de marketeurs fous du monde de la pêche...

A force de prendre des douilles du bord au fur et à mesure que la ressource s'épuise, et après avoir découvert les possibilités qu'offre le rodbuilding, je me suis lancé dans un vaste projet de faire une canne longue, trrrèèèèèss longue, qui permette de pêcher loin avec des petits leurres, et surtout, même lors de grosses conditions. Pas mal de recherches sur MHX, Batson, NFC m'ont permis de voir que les américains, dans leur grande mansuétude, avaient pensé spécialement à moi, en développant des blanks spécifiques à mon désir (intitulés Steelhead/Salmon)...

Le cahier des charges:
- Longueur de minimum 2m80, maximum 3m40 en deux brins
- puissance de 10/35 grammes, voir 15/50. il faut impérativement que son poids de charge soit de 28 grammes, soit le poids d'un Bonnie ou d'un Jig classique...
- Action reg Fast, pas trop parabolique pour pouvoir animer correctement des leurres souples en grattant, mais assez pour pouvoir satelliser n'importe quel leurre...
- faible poids (mais cela étant lié à la quantité de carbone, plus le blank est long et burné, plus il sera lourd, en théorie. Je voulais inférieur à 100 grammes...

Mon choix s'est tourné vers le Batson RX8 XST 1264F, d'une longueur de 10'6, donné pour 3/8-1Oz (mais certainement sous estimé de 10 grammes au moins!), en 2 brins, pour un poids de 3,36 Oz!

La première impression à vide

C'est long... Trrrèèèès long! Et taznt mieux, c'est pour ça que je la voulais! J'ai retiré hier la finition peinturlurée de Batson, pour avoir quelque chose de noir, et de mat!

A vide, la canne travaille sur une bonne cinquantaine de centimètres voire plus, et le blank ne m'a pas l'air si burné que cela. A confirmer... Dès qu'il est sollicité, le blank traville rapidement et revient instantanément en place, sans oscillation, ce qui à mon avis, n'est pas forcément simple sur des cannes longues! Je suis donc content, puisque je ne suis visiblement pas en train de monter une nouille, mais plutôt une canne racée, type pur sang! :D

Le Butt est bien large, et va me permettre de vraiment tirer sur les poissons pour les sortir de leurs caillasses! Je renforcerais donc bien particulièrement l'enmanchement!

Le Montage

Bien, hier soir, j'ai eu le choix entre vous mettre des photos, ou terminer les ligatures... Autant vous dire que ça a été vite vu!!!

La poignée (reste le butt à coller):
Image
Image
Image

Mon installation pour positionner les anneaux:
Image
Image

Je suis partir sur une spé "Ciale Polo" à 15 anneaux + anneau de scion! Les anneaux en 5.5 font vraiment petit sur un blank comme celui là (notamment au début du tunnel!!), je n'ai donc pas eu de scrupule à en rajouter un pour que le fil épouse parfaitement le blank!!

Image

Les ligatures en cours de réalisation:

Image

Pas de fioritures, pour cause de manque de temps! L'objectif était clair, m'enquiller les 15 ligatures entre 21h et 22h30! Mission réussie avec seulement 15 minutes de retard pour cause d'alignement et de collage d'anneau de scion!

Voilà ce que ça donne sur le premier anneau, en essayant de faire au plus court avant de monter sur la patte de l'anneau...

Image

Le début du scion avec 3 ligatures pour renforcer l’emmanchement et l'anneau de 7:
Image

IL manque quelques photos de la canne terminée, que je vous mets au plus vite...


Les impressions après un bon mois d'utilisation

Bon, c'est la rentrée, on reprend nos cartables, et on recommence!! Aussi, avant d'être submergé, voilà un petit retour sur ce blank testé cet été, avec plus ou moins de succès (plutôt moins que plus...)!

Cette canne a été montée pour pouvoir pêcher dans n'importe quelle condition du bord! J'en avais ras le bol de faire 45 minutes de route, et de rebrousser chemin à cause d'un thermique un peu trop fort, ou d'une houle mal anticipée par le Gourou du vent. Habitué à des cannes de 210 max, je me suis dit qu'il me fallait du matériel d'homme, de vrai, capable de lancer un spook ou un shad avec 28 grammes de tête quelque soit la météo!

Mes objectifs étaient d'arriver à une canne:
- longue, permettant de lancer loin même avec vent de face ou de travers
- pas trop lourde, mon petit avant bras de pêcheur d'eau douce étant un peu fainéant, et en plus, je ne voulais pas avoir la physiologie Popeye ou Nadal...
- relativement tactile, même si ce n'est pas ma priorité sur cette canne! Je la destine entre autre à une pêche au LS, alors je souhaitais quand même sentir les tappes ou le fond.
- polyvalente, c'est à dire capable de pêcher à peu près bien de 10 à 50 grammes, aux leurres durs, aux leurres de surface, et au souple de temps en temps!
- sécurisante quand les conditions sont fortes en bord de mer.

Je suis donc parti la première quinzaine d'Août pour tester tout ça à l'Ile d'Yeu! Oui, je ne suis parti QUE pour tester des cannes, emmenant avec moi Femme et Enfant, pour objectiviser mon regard!

La première prise en main est assez déconcertante lorsque l'on est habitué aux cannes courtes: Déjà, avec 15 anneaux, il faut pas loin d'une demi journée pour passer le fluoro dans les anneaux, et ensuite, le poids n'est clairement pas le même. Fébrile, et déjà fatigué, j'ai donc fixé tranquillement un casting jig de 28 grammes, pour faire le point sur la longueur de tresse restante sur mon moulinet! Raté, je ne me souvenais plus avoir acheté une bobine de 250 mètres, je n'atteint donc pas le backing, mais purée, qu'est ce que ça part loin!!! Vraiment impressionant! C'est là son véritable atout! Quelle que soit les conditions que j'ai rencontré, les distances de lancer sont régulières, et lointaines. Un mauvais lancer avec celle là est un excellent lancer avec mes précédentes cannes courtes, mais néanmoins bonnes lanceuses!

C'est ma première canne de cette longueur, je ne peux donc pas vous donner de détails précis par rapport à d'autres fleurets de plus de 3 mètres. De la même manière, je suis clairement un piètre lanceur, c'est à dire ce que l'on appelle couramment une grosse merde. Est ce du à ma musculature sur développée mais inadaptée, ou à une technique préhistorique, je ne le sais pas, mais je m'en satisfais! J'ai trouvé avec cette canne un moyen non pas d'atteindre les spots trop éloignés, mais carrément de passer derrière! Sur la côte rocheuse à l'Ile d'Yeu, les années précédentes, je ne pêchais même pas certaines zones ou les têtes de roches étaient trop lointaines (plus de 50 mètres). Avec cette canne, je les pêche sans descendre jusqu'au bord de l'eau...

Atout n°1: distance des lancers!

Ensuite, au delà de la distance de lancer, ce que j'ai franchement apprécié, c'est la régularité des distances avec un vent établi, notamment avec les leurres durs. Je pense que la taille de la canne permet de donner clairement plus de vitesse au leurre, et optimise ainsi le transfert de la masse prévue pour le lancer. Avec un flashminnow 110 et une petite canne de 2m10, une fois sur deux, le leurre partait en toupie, en cacahuète, en hélicoptère... Là, ce phénomène n'arrive plus qu'une fois sur 10 ou sur 20!

Atout n°2: régularité des distances

Les zones pêchées sur cette côte sauvage peuvent s'avérer dangereuses dès qu'une petite houle vient cogner les rochers. Avec 3m20 dans les mains, et les distances de lancer obtenues, je me suis payé le luxe de rester en retrait sur quasiment toutes les pointes rocheuses pêchées! Je n'avais psa forcément envisagé cette option, mais j'ai franchement trouvé cela hyper confortable de devoir descendre au plus près de l'eau pour pouvoir correctement animer son leurre, ou atteindre la plate ou la caillaisse visée.

Atout n°3: sécurité

Les leurres utilisés sont allés du layer sur TP 10 grammes au shad de 15 sur TP 35 grammes. Son coeur de métier semble se situer autour de 28/30 grammes. Elle commence vraiment à se charger à 20 grammes, et au dessus de 40, il faut commencer à accompagner légèrement le lancer. Elle correspond pour moi à une 15/45 grammes, ce qui est ce que je recherchais.

En animation, je ne vais pas vous mentir, lorsque j'ai passé des matinées à balancer un bonnie 128 dans la mousse, on le ressent dans le poignet et dans l'avant bras. La canne est longue, ce qui est génial pour les animations des leurres souples. avec une simple secousse, vous faites remonter votre leurre d'au moins un mètre. Sur les leurres durs, j'ai trouvé qu'il fallait lui rentrer dedans pour faire desaxer un minnow, mais ça le fait carrément bien! Pour la surface aussi, c'est franchement un plaisir d'animer son leurre avec, elle revient vite en place, et permet des animations serrées et régulières, donc les animations longues et irrégulières... J'ai donc trouvé la polyvalence que je voulais, pour pouvoir adapter la pêche en fonction des conditions du jour! Je pense que ce blank n'est pas typé pour une pêche, il permet de couvrir pas mal de techniques avec une précision et une sensibilité sympa! Sur le papier, elle ne semble pas faite pour le shad, pas faite pour les LD, pas faite pour la surface, pas faite pour les souples, mais elle me permet de pêcher très bien avec tous ces leurres!

Atout n°4: Polyvalence

En combat, j'ai vachement été étonné par sa souplesse et sa réservé de puissance! Elle est assez souple, il ne faut donc pas hésiter à lui tirer dessus pour rentrer dans la réserve, mais sa souplesse de pointe permet de très nombreuses erreurs! J'ai emmené pêcher un jeune avec, qui n'avait jamais pêché aux leurres. Premier lancer sur LA tête de roche à vieilles, grosse touche, la canne bien pliée, détendue, bien pliée, détendue... Après une bonne minute, et environ 277,52 mètres de banière molle laissé à la Gouarc'h, celle ci s'est échouée sur le rocher... J'y vois donc deux gros, énormes avantages:
- encore une fois, sécurité lors de grosses conditions ou en côte rocheuse. Ca vous permet de descendre tranquillement sur une zone calme sans avoir à serrer les fesses pour que le poisson ne se décroche pas!
- facilité des combats lors de grosses conditions venteuses, ou l'on ne maîtrise pas forcément sa bannière. La canne bosse toute seule, même plus besoin de garder sa bannière tendue...

Sur les ferrages, j'ai adoré décoller des vieilles du kilo de leur rocher quand je les chatouillais à peine avec ma 2m10!

Atout n°5: combats simplifiés


Voilà, vous l'aurez compris, je suis conquis par cette canne. Mais, comme tout bout de carbone, je lui vois quelques défauts:
- longueur donc poids... il faut que je retravaille son équililbre. Autant sur les petites cannes, j'étais le premier à dire que je me foutais de l'équilibre, autant là, c'est pas simple avec cette longueur et la polyvalence des pêches du bord. Je l'ai trouvé bien équilibrée sur des pêches au Shad, canne haute, mais pas sur les pêches canne basse.
- montage des anneaux. J'ai monté en KL-H, mais je suis pas convaincu du montage, et de ma répartition (je vous la filerais à l'occas) avec un tunnel de 5.5, parfaitement adapté à mon fluoro 34°°
- action particulière d'une grande canne assez souple, je dirais Regular. Il m'a fallu plusieurs sessions pour l’apprivoiser, aussi bien au lancer qu'au combat.

Je m'excuse du temps laissé entre le montage et le retour, mais je ne conçois pas de donner mon avis sur un blank ou un leurre sans l'avoir vraiment testé. Très vite, je vous posterais quelques photos du périple à Yeu...
Avatar de l’utilisateur
popol61
Team RodHouse
 
Messages: 957
Inscrit le: 26 Jan 2011 13:37

Retour vers Comptes rendus des blanks

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité